L'agroécologie, une éthique de vie

L'agroécologie, une éthique de vie

Auteur / Nationalité : Pierre RABHI / Fr
Titre : L’Agroécologie, une éthique de vie
Éditeur / Collection : Actes Sud / Domaine du Possible
Nb de Pages : 75
Genre / Tags : Essai, Entretien, Écologie
Année de Parution : 2015
Isbn : 978-2-330-05646-9

Auteur de la fiche de lecture : Syliodj

L'auteur :

Pierre Rabhi, est né en 1938 à Kenadsa, en Algérie. Il est essayiste, agriculteur biologiste, romancier et poète français. Il s’installe en Ardèche en 1960 où il devient ouvrier agricole puis paysan dès 1963. Il se bat pour une société plus respectueuse de la terre et des humains, agit pour le développement de pratiques agricoles respectueuses de l'environnement, pour la défense des ressources naturelles, telle l'agroécologie. Il est chargé de formation dans ce domaine en 1978, travaille avec le Burkina Faso dès 1981, agit au niveau national comme international, écrit et donne des conférences, travaille avec Kokopelli, fonde le mouvement Colibris...

Extraits de 4ème de couverture :

Depuis plus de cinquante ans, Pierre Rabhi en est persuadé : c’est en nous reconnectant à la terre qui nous nourrit, en prenant le temps de comprendre le miracle qui transforme une graine en de multiples fruits, que nous trouverons les ressources nécessaires pour construire une société véritablement intelligente et pérenne.

… … Continuerons-nous à favoriser l’agriculture industrielle, responsable de près de 70% des destructions écologiques sur la planète et de la disparition de millions de petits paysans ? Ou prenons-nous le tournant de l’agroécologie qui, selon nombre d’experts, permettrait de nourrir sainement l’humanité tout en régénérant les écosystèmes ? »

Commentaires :

« L’Agroécologie, une éthique de vie » est un ouvrage court et vite lu mais dans le style « fondamental » à relire et méditer ; genre « Livre de chevet ». Il redéfinit très clairement le concept d’agroécologie, terme selon l’auteur trop souvent galvaudé, exploité et détourné. Il permet de prendre ou de reprendre conscience d’une partie des enjeux et des problématiques de « développement » qui préoccupe notre monde aujourd’hui.

Pierre Rabhi nous dit que « … le bilan économique, écologique et social, loin d’être positif, est dramatique : destruction de l’humus des sols et de la vie, pollution des eaux, perte de la biodiversité domestique animale et végétale, disparition des vrais paysans, de leurs savoirs, de leurs savoir-faire et de leur culture, dévitalisation de l’espace rural, avancée de la désertification, manipulation et brevetage des semences… La terre est vivante et ne peut donc subir toutes ces exactions violentes sans de graves conséquences pour les générations à venir. »

Il y a dans cette simple phrase de quoi réfléchir en profondeur sur les conséquences d’une mondialisation essentiellement centrée sur le profit maximum à très court terme et qui se cache derrière une prétendue modernisation nécessaire de la vie au nom d’un « Progrès » dû à la « Science » que personne ne pourrait contester sans se voir immédiatement refouler dans les rangs des individus stupides et rétrogrades.

Dans la première partie du livre, en « Introduction », Pierre Rabhi explique le concept d’agroécologie qu’il défend. La seconde partie est un entretien me né avec Jacques Caplat, chercheur et agronome, qui permet d’explorer et d’expliquer tous les enjeux de l’agroécologie.

Une lecture indispensable.